La nutrition artificielle

Nous sommes à l'écoute de vos besoins

De nombreux facteurs influencent l’état nutritionnel d’un patient et chaque prise en charge est unique. Les diététiciennes, sur la base des mesures médicales et nutritionnelles instaurées par le médecin, adaptent leurs conseils et propositions de traitement nutritionnel en fonction de l’évolution médicale, psychologique et personnelle du patient. Nous couvrons type de nutrition :

Les suppléments nutritifs oraux (SNO)

Les propositions de mesures nutritionnelles évoluent en fonction de l’état général du patient.

La première ligne d’intervention consiste en l’adaptation de l’alimentation habituelle du patient ; le fractionnement, l’enrichissement, et les changements de texture des repas peuvent suffire à rétablir une alimentation insuffisante ou carencée.
Si ces mesures ne sont pas suffisantes pour le maintien ou la restauration d’un bon état nutritionnel, il existe une vaste gamme de produits permettant l’apport de macro et micro-nutriments dans un petit volume : ce sont les suppléments nutritifs oraux (SNO)

Ils ne remplacent pas l’alimentation habituelle, ils la complètent. Il existe de nombreuses variantes de suppléments nutritifs en termes de composition et texture. Les diététiciennes vous renseignent sur les produits les plus adéquats pour atteindre les objectifs nutritionnels.

L' alimentation par sonde

Lors de situations médicales nécessitant des mesures nutritionnelles plus intensives que l’adaptation ou la supplémentation de l’alimentation habituelle, une nutrition entérale par sonde est proposée.

Cette technique d’alimentation est non-invasive mais requière l’installation de sonde et la surveillance continue par un réseau de soins infirmiers.

Cette nutrition se fait le plus souvent durant le sommeil afin de ne pas interagir sur l’appétit durant la journée. La nutrition entérale est le plus souvent transitoire et sera diminuée et arrêtée dès amélioration de l’état de santé du patient.

L' alimentation par voie veineuse

L’alimentation par voie veineuse, dite parentérale, est indiquée principalement lorsqu’une alimentation par voie digestive est impossible ou contre-indiquée ou, dans le cas de certaines indications spécifiques, en complément d’une nutrition orale ou entérale.

Elle est mise en place par le médecin et les suivi est effectué en collaboration avec le réseau de soins infirmiers, le pharmacien clinicien et l’équipe de Nutrition.
Scroll to Top